shop-cart

Vous lisez actuellement: Nos outils et la stack devops, une petite visite du navire ?

Nos outils et la stack devops, une petite visite du navire ?

Notre navire est à quai, suivez le bosco si vous voulez découvrir ce qu’il se cache dans le premier vaisseau de la flotte de blueanchor, les outils open-source, et surtout un peu de magie.

Sur le pont : les outils

Attention à la marche et bienvenu sur le pont.

Nous allons commencer par un petit tour des outils que nous utilisons chez Blueanchor. Pour la gestion de nos projets, nous utilisons Gitlab, qui nous permet de versionner efficacement notre code et de gérer les différents tickets entre développeurs.

Celui-ci est couplé avec Open Project pour avoir une gestion complète et efficace de toutes les étapes de nos projets.

La communication de l’équipage étant importante pour assurer la bonne marche d’un navire, nous avons mis en place notre messagerie interne avec RocketChat.

Pour les échanges et stockage de données volumineuses nous passons par Owncloud.

Et comme nous voulons maintenir l’ordre sur le pont, nous faisons tourner le tout dans des containers Docker sous le monitoring de Portainer.

Afin de fournir un accès au pont, nous avons délégué l’intendance à un serveur nginx, qui s’occupe de faire la jonction entre les services et de les maintenir toujours à disposition de l’équipage.

Derrière la coque : le serveur

Faites attention à votre tête, on descend inspecter la coque.

Nous sommes ici a l’intérieur d’un NUC skull canyon, une petite coque mais performante.

Par goût de l’aventure et de l’exotisme, nous avons choisis comme système d’exploitation macOS Sierra. Oui cher visiteur, vous vous trouvez actuellement dans un hackintosh entièrement opérationnel. Ce ne fût pas affaire aisée, mais nous avons réalisé l’installation grâce à quelques kext spécifique aux composants de notre Skull Canyon, et à une modification des paramètres de boot du bios. Un vrai navire de pirate.

La salle des machines : Parrallels

Suivez moi, au bout du couloir se trouve la salle des machines.

Le fait d’être sous macOS nous offre plusieurs outils assez intéressants, pour mettre en place réellement notre navire.

Le premier de ces outils est Parrallels, l’utilitaire de machine virtuelles. Notre serveur principal est en réalité une machine virtuelle Ubuntu server créée via Parrallels. Nous avons mis en place une autre machine virtuelle (toujours sous Ubuntu server), qui nous sert de runner pour exécuter nos piplines Gitlab. Nous avons opté pour des machines virtuelles pour la simplicité d’installation et de configuration des environnements.

Un autre aspect intéressant induit par le fait de fonctionner avec des machines virtuelles est que nous avons créé une structure sandbox. Notre serveur d’outil étant exposé aux internets, nous avons souhaité protéger notre réseau interne des potentielles menaces.

Le journal du capitaine : Time Machine

Remontons et passons dans les quartiers du Capitaine, nous allons regarder un peu dans le journal du sus-cité.

L’autre outil très intéressant que nous fournis MacOS Sierra est Time Machine. Cet utilitaire  permet de créer des images du système d’exploitation complet à un instant donné. En cas de problème sur une de nos machine virtuelle, nous pouvons donc la recréer à partir de l’image Time Machine. En cas de naufrage complet, l’image nous permet aussi de réinstaller complètement notre système, rendant ainsi notre navire de nouveau opérationnel. Pour minimiser la perte de données, sachez cher visiteur qu’une copie du journal du capitaine est envoyée tout les jours à la capitainerie qui la conserve précieusement.

 


Écrit par

Thomas Paoli

Thomas est développeur front et devops, c’est le couteau suisse de blueanchor. Il se reconvertit au technos web depuis 6 mois et apprend à manier le framework Angular. Fan d’open source et d’administration système, il gère les serveurs et les outils de l’équipe.


Afficher la conversation (0)

Recommander cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 People Replies to “Nos outils et la stack devops, une petite visite du navire ?”